L’Institut Français du Kinomichi (IFK) est un organisme national fédéral créé par la Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo et Associées (FFAAA).

L’IFK est chargé de réglementer, d’organiser, de diriger, de contrôler et développer la pratique et l’enseignement du  kinomichi en France et en outre mer. Il a été créé en association sur le fondement de la Loi du 1er juillet 1901 et regroupe l’ensemble des clubs de kinomichi affiliés à ce titre à la FFAAA.

Cette structure fédérale est représentée au sein des organes de direction de la fédération et dispose d’une commission technique nationale composée du Conseil Supérieur du Kinomichi (CSK) et de six cadres techniques, proposés par lui, et choisis pour leurs compétences et leur engagement en faveur du développement du kinomichi.

Par délégation du pouvoir fédéral, l’IFK est notamment chargé :

  • De l’enseignement, de la pratique et du développement du kinomichi
  • De la formation des cadres enseignants
  • De la délivrance des grades Dan en liaison avec la CSDGE
  • De la délivrance des brevets fédéraux pour l’enseignement du kinomichi

Il lui revient ainsi la responsabilité d’organiser, coordonner et développer le kinomichi dans le cadre normatif fédéral. Ce cadre apporte toutes les garanties de l’agrément ministériel, en particulier pour la délivrance des grades Dan et des brevets fédéraux ainsi que pour l’obtention de diplômes d’État permettant d’enseigner en toute sécurité et légalité.

Informations sur les mesures sanitaires contre le COVID-19

Photo Marie Renaudin